Avec Elodie Meuret et Antoine Mourlas, piano, et Agathe Delhommeau, comédienne. Gilles Desrozier, vidéo

JEUNE PUBLIC CONTE

Pierre et le loup Serge Prokoviev

C’est le récit ponctué d’intermèdes musicaux, des rencontres d’un jeune garçon avec oiseau, canard, chat, mais aussi loup, grand-père et chasseurs.

 

L’histoire aux menues péripéties est narrée par une comédienne qui présente les thèmes attachés aux divers protagonistes du conte, sans en affaiblir la spontanéité et la fraîcheur toute poétique.

 

Dès 1937, Prokofiev réalise cette version pour piano, version qu’il jouera partout où il n’a pas d’orchestre à sa disposition. L’arrangement pour piano à quatre mains  réalisé par Bruno Schweyer,  d’une grande virtuosité musicale, rend les caractères de Pierre et ses amis par le piano qui se fait percussif, mélodique…. Il imite le chant de l’oiseau ou le pas du chat qui rode…D’un caractère léger quand il représente le canard, il imite le pas lourd et traînant du grand-père. Il se fait inquiétant dans la marche des chasseurs et solennel dans la marche finale. Prokofiev fait entendre la richesse harmonique de l’instrument et le fait sonner comme un orchestre.

 

Une production du Duo Eclypse

Tarifs: 12 € - Tarif reduit: 8 €
Durée: 45 mn

Partager

Pierre et le loup Serge Prokoviev

JEUNE PUBLIC CONTE

Avec Elodie Meuret et Antoine Mourlas, piano, et Agathe Delhommeau, comédienne. Gilles Desrozier, vidéo

Tarifs: 12 € - Tarif reduit: 8 €
Durée: 45 mn

C’est le récit ponctué d’intermèdes musicaux, des rencontres d’un jeune garçon avec oiseau, canard, chat, mais aussi loup, grand-père et chasseurs.

 

L’histoire aux menues péripéties est narrée par une comédienne qui présente les thèmes attachés aux divers protagonistes du conte, sans en affaiblir la spontanéité et la fraîcheur toute poétique.

 

Dès 1937, Prokofiev réalise cette version pour piano, version qu’il jouera partout où il n’a pas d’orchestre à sa disposition. L’arrangement pour piano à quatre mains  réalisé par Bruno Schweyer,  d’une grande virtuosité musicale, rend les caractères de Pierre et ses amis par le piano qui se fait percussif, mélodique…. Il imite le chant de l’oiseau ou le pas du chat qui rode…D’un caractère léger quand il représente le canard, il imite le pas lourd et traînant du grand-père. Il se fait inquiétant dans la marche des chasseurs et solennel dans la marche finale. Prokofiev fait entendre la richesse harmonique de l’instrument et le fait sonner comme un orchestre.

 

Une production du Duo Eclypse

Partager