Mise en scène : Pierre Puy
Avec Aurélie Youlia, Franck Guilbert, Grant Airapetian (piano)

THEATRE MUSICAL

Rosas Leben-Kabarett Conception Aurélie Youlia d'après Brecht et Karl Valentin

Dans son cabaret, Rosa reprend le fil de sa vie, aidée par deux partenaires. On parle, on rit, on chante, on pleure un peu. Entrez, regardez, écoutez!

 

Le cabaret est une forme naturelle d’expression en ces temps instables et troublés où, pourtant, tant de désirs de solidarité s’expriment. On y rit beaucoup, on y parle autant qu’on y chante, voire plus. Le cabaret c’est d’abord des poètes. On provoque le bourgeois, qui aime ça et vient s’encanailler.

Après la grande boucherie de 1914 c’est en Allemagne qu’il ressuscite avec toute son âpreté. « Rosa » est un va-et-vient entre ces deux univers. Les attentats, une fille disparue, la pauvreté mais aussi beaucoup d’amour et de tendresse et surtout le désir forcené de vivre plutôt que de survivre. C’est avec Bertolt Brecht, Karl Valentin et d’autres auteurs plus récents qu’on vous le raconte.

 

Le spectacle est produit par la compagnie des Luthiers

En partenariat avec Lla SPEDIDAM, les Archives Nationales des Cabarets Allemands (Mayence, RFA), leThéâtre de la Girandole (Montreuil) et leForum Culturel Autrichien.

Rosas Leben-Kabarett Conception Aurélie Youlia d'après Brecht et Karl Valentin

THEATRE MUSICAL

Dans son cabaret, Rosa reprend le fil de sa vie, aidée par deux partenaires. On parle, on rit, on chante, on pleure un peu. Entrez, regardez, écoutez!

 

Le cabaret est une forme naturelle d’expression en ces temps instables et troublés où, pourtant, tant de désirs de solidarité s’expriment. On y rit beaucoup, on y parle autant qu’on y chante, voire plus. Le cabaret c’est d’abord des poètes. On provoque le bourgeois, qui aime ça et vient s’encanailler.

Après la grande boucherie de 1914 c’est en Allemagne qu’il ressuscite avec toute son âpreté. « Rosa » est un va-et-vient entre ces deux univers. Les attentats, une fille disparue, la pauvreté mais aussi beaucoup d’amour et de tendresse et surtout le désir forcené de vivre plutôt que de survivre. C’est avec Bertolt Brecht, Karl Valentin et d’autres auteurs plus récents qu’on vous le raconte.

 

Le spectacle est produit par la compagnie des Luthiers

En partenariat avec Lla SPEDIDAM, les Archives Nationales des Cabarets Allemands (Mayence, RFA), leThéâtre de la Girandole (Montreuil) et leForum Culturel Autrichien.

Partager