Avec Cristina Marocco et Gabriele Natilla

MUSIQUE MUSIQUE DU MONDE

Un air d'Italie Cristina Marocco et Gabriele Natilla

Voyage aux origines de la chanson italienne, au cœur de Naples et de ses mélodies emblématiques.

 

Avec la complicité du musicien Gabriele Natilla, jouant de la guitare du XIXe siècle (dite « guitare romantique »), la chanteuse nous promène dans l’âge d’or de la chanson parthénopéenne en interprétant des chansons écrites entre 1835 et 1945. Ces compositions typiquement napolitaines, quand elles ne touchent pas au sublime, célèbrent l’amour, la mélancolie, la nostalgie ou la joie, mêlant sans crainte la passion au grotesque, le tragique à l’humour, atteignant ainsi à l’universel.
 
Mais le voyage ne s’arrête pas là. Cristina nous entraîne alors un peu plus au nord de son pays pour une incursion dans le répertoire de Monteverdi, Falconieri, Barbara Strozzi ou Alessandro Scarlatti, accompagnée cette fois au théorbe ou à l’archiluth joués par le virtuose Gabriele Natilla.

Tarifs: 16 € - Tarif reduit: 12 €
Durée: 75 mn

Partager

Un air d'Italie Cristina Marocco et Gabriele Natilla

MUSIQUE MUSIQUE DU MONDE

Avec Cristina Marocco et Gabriele Natilla

Tarifs: 16 € - Tarif reduit: 12 €
Durée: 75 mn

Voyage aux origines de la chanson italienne, au cœur de Naples et de ses mélodies emblématiques.

 

Avec la complicité du musicien Gabriele Natilla, jouant de la guitare du XIXe siècle (dite « guitare romantique »), la chanteuse nous promène dans l’âge d’or de la chanson parthénopéenne en interprétant des chansons écrites entre 1835 et 1945. Ces compositions typiquement napolitaines, quand elles ne touchent pas au sublime, célèbrent l’amour, la mélancolie, la nostalgie ou la joie, mêlant sans crainte la passion au grotesque, le tragique à l’humour, atteignant ainsi à l’universel.
 
Mais le voyage ne s’arrête pas là. Cristina nous entraîne alors un peu plus au nord de son pays pour une incursion dans le répertoire de Monteverdi, Falconieri, Barbara Strozzi ou Alessandro Scarlatti, accompagnée cette fois au théorbe ou à l’archiluth joués par le virtuose Gabriele Natilla.
Partager