Mise en scène : Arnaud Delpoux
Avec Natacha Denat, Letizia Languillon


THEATRE CONTEMPORAIN

Une mémoire d'éléphant Vincent Delboy

Une poisson rouge sans mémoire et une fourmi psychorigide nous emportent dans leurs névroses, tocs et autres petites folies. Cocasse et comique.

 

Une jeune fille délurée à la mémoire de poisson rouge et une femme psychorigide à tendance fourmi, se rencontrent dans la salle d’attente de leur psy et s'y retrouvent 10 semaines durant. Le poisson Elisabeth (Babette pour les intimes) et la fourmi Marianne (pour les intimes...Marianne) se confrontent et nous emportent dans leurs névroses, tocs et autres petites folies...

 

Des situations cocasses et des quiproquos irrésistibles, le tout ponctué par des moments d’émotions sincères, font de cette Mémoire d’éléphant (dans un magasin de porcelaine) une comédie tendre et originale dont on gardera le souvenir ! Et qui nous rappellera deux ou trois tocs, dont on garde honteusement le secret...hein ?

Impressions des spectateurs
  • “léger !”
  • “vif !”
  • “divertissant !”
  • “juste !”
voir le nuage de mots
Partager

Une mémoire d'éléphant Vincent Delboy

THEATRE CONTEMPORAIN

Mise en scène : Arnaud Delpoux
Avec Natacha Denat, Letizia Languillon

Une poisson rouge sans mémoire et une fourmi psychorigide nous emportent dans leurs névroses, tocs et autres petites folies. Cocasse et comique.

 

Une jeune fille délurée à la mémoire de poisson rouge et une femme psychorigide à tendance fourmi, se rencontrent dans la salle d’attente de leur psy et s'y retrouvent 10 semaines durant. Le poisson Elisabeth (Babette pour les intimes) et la fourmi Marianne (pour les intimes...Marianne) se confrontent et nous emportent dans leurs névroses, tocs et autres petites folies...

 

Des situations cocasses et des quiproquos irrésistibles, le tout ponctué par des moments d’émotions sincères, font de cette Mémoire d’éléphant (dans un magasin de porcelaine) une comédie tendre et originale dont on gardera le souvenir ! Et qui nous rappellera deux ou trois tocs, dont on garde honteusement le secret...hein ?

Partager