Mise en scène : Claude Gisbert
Avec Claude Gisbert, Philippe Penguy

THEATRE CLASSIQUE

Le Neveu de Rameau Denis Diderot

Dans un cabaret où l’on joue aux échecs, un dialogue philosophique et pétillant s’engage entre Denis Diderot et Jean-François Rameau.

 

 

Vers 1760 à Paris, un dialogue portant sur la morale, l’art, l’éducation et les mœurs, s’engage entre Denis Diderot et un bohème cynique et braillard : Jean-François Rameau, neveu déchu du grand compositeur : Jean-Philippe Rameau.
 
La conversation est brillante, virevoltante ! Le sophisme de l’un répondant à la philosophie de l’autre.
 
Les dialogues de Diderot sont étincelants tant par la forme que par le fond et les deux antagonistes rivalisent d’intelligence et de malice.
 
Diderot est fasciné par ce personnage composé « De hauteur et de bassesse, de bon sens et de déraison ». Un être abject mais délivré de son abjection par la fierté qu’il en tire. Les deux hommes s’opposent (presque) en tout. Notamment sur l’éducation et les mœurs...
 
 
Une production de la Cie Les Tréteaux Bleus
 
 
jeudi 8 décembre - 19h
samedi 10 décembre - 19h
jeudi 15 décembre - 19h
samedi 17 décembre - 19h
jeudi 29 décembre - 19h
[Réveillon] samedi 31 décembre - 19h


 ACHAT BILLETS 

Tarif sur place: 20 €
Prévente internet: 18 €*
Tarif reduit: 13 €*
* +0,50€ de frais bancaire.


Durée: 70 mn

Partager

Le Neveu de Rameau Denis Diderot

THEATRE CLASSIQUE

Mise en scène : Claude Gisbert
Avec Claude Gisbert, Philippe Penguy

jeudi 8 décembre - 19h
samedi 10 décembre - 19h
jeudi 15 décembre - 19h
samedi 17 décembre - 19h
jeudi 29 décembre - 19h
[Réveillon] samedi 31 décembre - 19h


 ACHAT BILLETS 

Tarif sur place: 20 €
Prévente internet: 18 €*
Tarif reduit: 13 €*
* +0,50€ de frais bancaire.



Durée: 70 mn


Dans un cabaret où l’on joue aux échecs, un dialogue philosophique et pétillant s’engage entre Denis Diderot et Jean-François Rameau.

 

 

Vers 1760 à Paris, un dialogue portant sur la morale, l’art, l’éducation et les mœurs, s’engage entre Denis Diderot et un bohème cynique et braillard : Jean-François Rameau, neveu déchu du grand compositeur : Jean-Philippe Rameau.
 
La conversation est brillante, virevoltante ! Le sophisme de l’un répondant à la philosophie de l’autre.
 
Les dialogues de Diderot sont étincelants tant par la forme que par le fond et les deux antagonistes rivalisent d’intelligence et de malice.
 
Diderot est fasciné par ce personnage composé « De hauteur et de bassesse, de bon sens et de déraison ». Un être abject mais délivré de son abjection par la fierté qu’il en tire. Les deux hommes s’opposent (presque) en tout. Notamment sur l’éducation et les mœurs...
 
 
Une production de la Cie Les Tréteaux Bleus
 
 
Partager